frendeit
moreDresden, résidence, Langer GangDeutschland (Sachsen), Dresden, ResidenzschlossDresdenLangerGang.xml
Autre(s) dénomination(s)
Langer Gang (La galerie est ainsi nommée depuis sa construction.)
Gewehrgalerie (Depuis le 18e ou le 19e siècle)
Siècle(s) de construction
16
Début de la réalisation
1586 (Construction des écuries)
Fin de la réalisation
Fin 1588 (Factures existantes)
Statut
Détruite
L'environnement du bâtiment contenant la galerie était-il urbain lors de la construction ?
oui
Fonctions
Événements
  • Visite de Philippe Hainhofer (1617/10/) : Désignation de la galerie comme « galeria » ou « deambulatorium »

Utilisations
  • Passage : Galerie fermée au dessus d’un passage à arcades.La galerie conduit du premier étage du château aux écuries où sont exposées les collections électorales d’armureries.

  • Représentation : La galerie est intégrée au circuit cérémonial qui mène du château aux pièces de réception désignées de « Kurfürstliche Gemächer » (« Appartements électoraux ») au premier étage des écuries.

  • Cérémonial

Personnages
Commanditaire(s)
  • Électeur : Christian I. von Sachsen

    Electeur de Saxe (1586-1591)

Créateurs principaux
  • Architecte : Buchner, Paul

  • Architecte : Di Linar, Rocco

Artiste(s)
  • Architecte : Buchner, Paul

    Titre de « Bau- und Oberzeugmeister“ à la cour de Saxe

  • Architecte : Di Linar, Rocco

    Il est évincé par Paul Buchner Markus Castor, Rocco di Linar und die « Mathematica Militaris » der Dresdner Fortifikation in italienischer Manier, in: Barbara Marx (dir.),Elbflorenz, Dresden 2000, pp. 101-134.

Architecture
Dimensions (en mètres)
long. 100 m
Plan
Plan du rez-de-chaussée (de la loggia, non pas de la galerie) Sächsische Landes- und Universitätsbibliothek, Fotothek, DF139900
Niveau d'étage
1
Localisation dans le bâtiment
Exposition sur la cour des écuries (Stallhof)Relie les écuries et la partie du château nommée Georgenbau
Composants
  • Fenêtres sur les deux grands côtés (type pont) : oui

    Commentaire : commentaire

  • Fenêtres sur un seul grand côté (type loggia) : oui

  • Fenêtres seulement sur les petits côtés (type portego) : non

  • Verrière zénithale : non

  • Portes-fenêtres : non

  • Fenêtres superposées : non

  • Fenêtres/portes en arcades : non

  • Entrée principale du petit côté : oui

  • Entrée principale du grand côté : oui

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les grands côtés : non

  • Chauffage : non

  • Voûte : oui

  • : non

Type de décoration

    Commentaire : Décoration extérieure: sgraffites exécutés par les peintres Zacharias Wehme et Michael Treuding en juin 1587 pour la somme de 1 388 Gulden (la facture existe encore).Décoration intérieure exécutée au cours de l’année 1588

    Décor permanent
    • Voûte sans décoration : non

    • Plafond à caissons avec des peintures ornementales : oui

    • Plafond à caissons avec des peintures figuratives : non

    • Voûte décorée seulement avec des stucs : non

    • Voûte décorée seulement avec des peintures : non

    • Voûte avec peintures figuratives contournées par décor de stuc : non

    • Voûte avec peintures figuratives contournées par une architecture peinte : non

    • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme "quadri riportati" (tableaux de chevalet) : non

    • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme des ouvertures illusionnistes : non

    • Peintures permanentes sur les parois conçues comme "quadri riportati" (dans des bordures réelles ou peintes ou comme tapisseries feintes) : oui

    • Peintures permanentes sur les parois conçues comme des ouvertures illusionnistes : non

    • Peintures permanentes sur les parois imitant un ordre architectural (colonnes, pilastres etc.) : non

    • Miroirs installés durablement sur les parois : non

    Décor permanent (détails)
    • Parois - Peinture (1588) : 26 peintures

      Catégorie iconographique : Autre

      Artiste(s) : Göding le Vieux, Heinrich (1531-1606)

      Portraits en pied. Portraits recréant une généalogie en partie fictive de la lignée des WettinTous les portraits représentent aussi un évènement capital du règne du prince représenté

      Commentaire : Huile sur toile. Portraits Sur cet artiste : Karl Belting, Der kursächsische Hofmaler und Kupferstecher Heinrich Göding,Neues Archiv für Sächsische Geschichte und Althertumskunde 8 (1887), pp. 290-346.

    Décor mobile de collection
    • parois - : Collection d’armes à feu

      Date de création : ?

      Date d'achèvement : ?

      Commentaire : Installation de la collection dans la galerie au 18e siècle

    Documentation
    Sources
    • Édition : Philipp Hainhofers Reise-Tagebuch enthaltend Schilderungen aus Franken, Sachsen, der Mark Brandenburg und Pommern im Jahr 1617, édité par Otto Döring, Stettin 1834 (Baltische Studien, vol. 2, cahier 2, 1834), p. 130
    Bibliographie essentielle
    • Bäumel Jutta,Die Rüstkammer zu Dresden: Führer durch die Ausstellung im Semperbau, Munich 2001, pp. 11-14
    • Gurlitt Cornelius,Beschreibende Darstellung der älteren Bau- und Kunstdenkmäler des Königreichs Sachsen. Stadt Dresden, 2e partie, Dresde 1901 (Reprint Neustadt a.d. Aich 2001), pp. 405-406
    • Marx Barbara, „Giovanni Maria Nosseni als Vermittler von italienischen Sammlungskonventionen und ästhetische Normen am Dresdner Hof 1575-1670“, Sybille Ebert-Schifferer (éd.),Scambioculturale con il nemico religioso – Italia e Sassonia attorno al 1600, Rome 2006, pp. 53-54
    Liens internet
      Auteur(s), dernière modificationSpenlé, Virginie - 2006/09/07