frendeit
moreDresde, résidence, Salle des GéantsDeutschland (Sachsen), Dresden, ResidenzschlossDresdenRiesensaal.xml
Autre(s) dénomination(s)
Riesensaal (Salle des Géants. Des géants sont peints surles deux parois de la galerie au 17e siècle)
Siècle(s) de construction
17
Début de la réalisation
1718 (La salle est remaniée pour précéder l’appartement de parade que Auguste II fait aménager pour recevoir son fils, le prince électeur Frédéric Auguste (II), et son épouse Marie Josèphe d’Autriche)
Fin de la réalisation
1719 (Au plus tard en septembre 1719 lorsque le couple princier arrive à Dresde)
Statut
Détruite
L'environnement du bâtiment contenant la galerie était-il urbain lors de la construction ?
oui
Fonctions
Événements
  • Visite () : Visite de Frédéric Guillaume Ier de Prusse

Utilisations
  • Passage : Pour accéder du grand escalier (Englische Treppe) à l’appartement de parade d’Auguste II.

  • Cérémonial : La première pièce sur le parcours cérémonial qui mène les envoyés et ambassadeurs à la salle des audiences.Fonctionne comme salle des gardes.
    Lorsque l’électeur reçoit les membres du parlement pour les pourparlers, ces derniers doivent attendre dans la Salle des Géants

  • Festivités : Depuis 1719, les bals ou autres festivités ont lieu en période de carnaval dans la Salle des géants.

  • Collection : Les collections de peintures et de sculptures qui sont exposées dans la galerie de l’aile sud depuis 1719 sont réaménagées dans la salle des Géants et dans les pièces adjacentes (dans le Georgenbau) en 1726. Une rangée de fenêtres à l’ouest est obstruée pour créer une paroi continue qui sert à accrocher les peintures.La Salle des Géants fonctionne comme galerie de peintures et de sculptures jusqu’en 1733.

Personnages
Architecture
Dimensions (en mètres)
long. 57 m , larg. 14 m
Plan
Grundriss des zweiten Obergeschosses des Residenzschlosses nach der Umgestaltung von 1718, mit Aufzeichnungen zur Wandbespannung, Tusche, Feder, Wasserfarben, Pinsel, Bleistift Sächsisches Hauptstaatsarchiv (Dresden), OHMA, P, Cap. Ia, Nr. 10
Niveau d'étage
2
Localisation dans le bâtiment
La galerie constitue l’aile est du château.Accessible par le grand escalier (Englische Treppe). Communique avec les pièces du Georgenbau Au début de l’appartement
Composants
  • Fenêtres sur les deux grands côtés (type pont) : oui

    Commentaire : commentaire

  • Fenêtres sur un seul grand côté (type loggia) : oui

    Commentaire : De 1719 jusqu’en 1726

  • Fenêtres seulement sur les petits côtés (type portego) : oui

    Commentaire : De 1726 à 1733

  • Verrière zénithale : non

  • Portes-fenêtres : non

  • Fenêtres superposées : non

  • Fenêtres/portes en arcades : oui

  • Entrée principale du petit côté : non

  • Entrée principale du grand côté : oui

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les grands côtés : oui

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les petits côtés : non

  • Ex-loggia : non

  • Chauffage : non

  • : non

    Commentaire : 6x2

  • : non

Type de décoration

    Commentaire : Concernant la décoration de 1719 à 1726, je revois à l’estampe de Antoine Aveline d’après Raymond Leplat représentant la Salle des Géants lors de la réception du couple princier le 2 septembre 1719
    SKD, Kupferstich-Kabinett, Mappe Festlichkeit 1719, Bl. 4.

    Décor permanent
    • Voûte sans décoration : oui

    • Plafond à caissons avec des peintures ornementales : non

    • Plafond à caissons avec des peintures figuratives : non

    • Voûte décorée seulement avec des stucs : non

    • Voûte décorée seulement avec des peintures : non

    • Voûte avec peintures figuratives contournées par décor de stuc : non

    • Voûte avec peintures figuratives contournées par une architecture peinte : non

    • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme "quadri riportati" (tableaux de chevalet) : non

    • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme des ouvertures illusionnistes : non

    • Présence d’héraldique : non

    • Présence d'inscriptions : non

    • Présence de figures peintes ou en stuc assises sur la corniche : non

    • Frise avec éléments décoratifs : non

    • Peintures permanentes sur les parois conçues comme "quadri riportati" (dans des bordures réelles ou peintes ou comme tapisseries feintes) : non

    • Peintures permanentes sur les parois conçues comme des ouvertures illusionnistes : non

    • Peintures permanentes sur les parois imitant un ordre architectural (colonnes, pilastres etc.) : non

    • Miroirs installés durablement sur les parois : non

    Décor mobile commandé pour la galerie
    • Sol - : Tables de marbre

      Date de création : ?

      Date d'installation : 1726, jusqu’en 1733

      Commentaire : Ces tables n’ont pas été commandées, mais acquises pour la collection de sculpture d’Auguste II. Elles sont répertoriées dans l’inventaire de 1723-1728, et la plupart étaient exposées dans la galerie de l’aile sud avant d’être réaménagées dans la Salle des Géants.

    Décor mobile de collection
    • Paroi (ouest) - Peinture : Peinture

      Date de création : Aménagement de la collection dans la salle des Géants en 1726, jusqu’en 1733

      Date d'achèvement : ?

      Commentaire : Peintures, majoritairement de maîtres anciens mais aussi d’artistes contemporains dontLa Vénus de Giorgione, Staatliche Kunstsammlungen Dresden, Gemäldegalerie Alte Meister, Gal.-Nr. 185. En ce qui concerne l´iconographie, on trouve une variété des sujets mais en majorité de la peinture d’histoire (dans les cabinets surtout des peintures de genre et de paysages). Les peintures exposées dans la galerie sont répertoriées dans l’inventaire de la collection électorale de peinture de 1722-1728

    • Parois - Sculpture antique ; Sculpture moderne : Sculpture

      Date de création : Aménagement de la collection dans la salle des Géants en 1726, jusqu’en 1733

      Date d'achèvement : ?

      Commentaire : Sculptures de bronze et de marbre, antiques, anciennes et modernes, dont un grand nombre de statuettes de bronze (copies d’après l’antique et œuvres modernes) ; par exemple :Mercure chevauchant Pégase, d’après Antoine Coyzevox, Staatliche Kunstsammlungen Dresden, Grünes Gewölbe, Inv.-Nr. IX 86Œuvres de petit format
      Inventoriées dans l’inventaire de la collection de sculptures de 1723-1728

    Documentation
    Sources
    • Archive : Inventaire de la collection électorale de peintures 1722-1728
    • Archive : Inventaire de la collection électorale de sculptures 1723-1728
    • Description de voyage : Johann Georg Keyßler,Neueste Reisen durch Deutschland, Böhmen, Ungarn, die Schweiz, Italien und Lothringen [...], Hannovre 1751, vol. 2, p. 1306
    Bibliographie essentielle
    • Heres Gerald,Dresdener Kunstsammlungen im 18. Jahrhundert, Leipzig 1991, pp. 63-67
    • Spenlé Virginie,Der « bon goût in Sachsen ». Zur Frankreichrezeption bei der Gründung der Dresdner Gemäldegalerie, unveröffentliche Dissertation, Technische Universität Dresden / Ecole Pratique des Hautes Etudes (Paris), 2006
    Auteur(s), dernière modificationSpenlé, Virginie - 2006/09/07