frendeit
moreSaint-Cloud, Château, Galerie France (Yvelines), Saint-Cloud, ChâteauSaint-Cloud.doc
Autre(s) dénomination(s)
Galerie d’Apollon
Siècle(s) de construction
17
Début de la réalisation
1674 (Débuts des travaux d’architecture)
Fin de la réalisation
1678 (Achèvement des peintures)
Statut
Détruite
L'environnement du bâtiment contenant la galerie était-il urbain lors de la construction ?
non
Fonctions
Événements
  • Première visite de Louis XIV 12/17 octobre 1870 Anéantissement dans l’incendie du château (1678/10/10)

  • Fête de la paix de Nimègue (1679)

  • La Dauphine à Saint-Cloud (1680)

  • Visite de Louis XIV et de Marie-Thérèse (1681)

  • Ambassade du roi du Maroc (1682)

  • Retraite à Saint Cloud de Louis XIV à la mort de Marie-Thérèse (1683)

  • Fête pour l’opération du roi 1er septembre 1686, Réception des ambassadeurs de Siam (1686) : Des girandoles de six pieds de haut portant des lustres étaient disposées en cinq grandes files de lumière ; elles avaient été installées pour la danse, lors de la grande fête donnée par Monsieur pour la guérison de Louis XIV. Cf. Vatout, pièce justificative, p. 465

  • Baptême de Mademoiselle de Chartres (1688)

  • Ambassade de Venise (1689)

  • Mort de Monsieur (1702)

  • Visite de Pierre le Grand (1717)

  • Visite de Mehemet Effendi (1721)

  • Bal masqué (1726/03/20 )

  • Grandes fêtes (1735)

  • 18 brumaire : Bonaparte devant le conseil des Anciens (1799/11/10)

  • Proclamation de Napoléon Ier empereur des français (1804/05/18)

  • Baptême par Pie VII du premier fils de Louis Bonaparte et de la reine Hortense (1805/03/27) : Aménagement de la galerie pour le baptême du fils de Louis Bonaparte et de la reine Hortense :
    L’extrémité de la galerie convenablement ornée et tendue
    Un fauteuil pour le pape devant l’autel
    A droite de l’autel, du côté de l’église six tabourets pour les prélats du pape
    A droite des prélats, un banc à dossier richement couvert
    De l’autre côté de la chapelle, quinze chaises pour les archevêques et évêques
    A six pieds en avant des marches de l’autel, une table richement décorée, dessus, un vase couvert en blanc pour servir de cuve baptismale
    A droite et à gauche de cette table, deux crédences
    Au milieu de la chapelle, vis-à-vis des fonts deux fauteuils e deux prie-dieu pour le parrain et la marraine
    A droite du fauteuil de Napoléon, un fauteuil pour l’impératrice et trois chaises pour les princesses
    A gauche du fauteuil de la marraine, six chaises pour les princes de la famille impériale et les princes de l’empire

  • Mariage civil de Napoléon avec l’archiduchesse Marie-Louise d’Autriche (1810/04/01)

  • Passage de l’avant-garde du général russe, Comte de Langeron (1814/03/31)

  • Installation de l’état-major autrichien (1814/04/7-06/03)

  • Passage du roi de Prusse, de l’empereur de Russie et de l’empereur d’Autriche (1814/04/25-05/17)

  • Installation de Blücher, responsable de nombreux dégâts (1815/07/02)

  • Travaux de Louis-Philippe, réception d’Abd el Kader et du roi de Portugal Pedro V (1832)

  • Mariage civil du duc de Nemours (1840/04/27) : La galerie d’Apollon, enrichie de 20 chaises légères noires capitonnées de velours cramoisi est réquisitionnée pour le mariage civil

  • Napoléon III reçoit Victoria (1855/08/18)

  • Visite du fils du prince Hussein, fils du Khédive Ismaël (1869)

  • Anéantissement dans l’incendie du château (1870/10/12-17)

Utilisations
  • Passage : Liaison entre le salon de Mars et le salon de Diane ; accès à la chapelle.

  • Cérémonial : Aménagement en chapelle pour des baptêmes ou en salle de célébration pour des mariages civils.

  • Autre : Salle de réunion des Anciens au moment du 18 brumaire

Personnages
Commanditaire(s)
  • Autre : Philippe d’Orléans, dit Monsieur

    frère de Louis XIV, roi de France (1674-1678)

Créateurs principaux
  • Architecte : Le Pautre, Antoine

  • Peintre : Mignard, Pierre (1612 -1695)

Artiste(s)
  • Architecte : Le Pautre, Antoine

    (1674-1677)

  • Peintre : Mignard, Pierre (1612 -1695)

    Peintre du Roi ; Austin-Montenay, 2005, p. 40-41 et 45-49 (1677-1678)

  • Peintre : Monnoyer, Jean-Baptiste (1636-1699)

    Peinture décorative de la voûte (1677-1678)

  • Peintre : Blin de Fontenay, Jean (1653-1715)

    Peinture décorative de la voûte (1677-1678)

  • Architecte : Mique,

    auteur des constructions ajoutées au 1er étage contre la paroi nord de la galerie, entre le salon de Diane à l’est et la troisième travée à l’ouest (vestibule, chapelle et escalier) ? Il n’a rien changé à la galerie, mais est responsable du remplacement des fenêtres de la paroi nord par des portes, à partir de la sixième baie depuis le salon de Mars.

  • Architecte : Girard, Jean

    (1674-1677)

  • Sculpteur : Boizot

    Impliqué avec Thomire dans la fabrication des vases décoratifs

  • Bronzier : Thomire

    Impliqué avec Boizot dans la fabrication des vases décoratifs

  • Peintre : Moench

    chargé de remplacer les emblèmes supprimés dans les grands appartements : médaillons draperies, coquilles et boucliers dans la galerie d’Apollon

  • Autre : Vivet

    a ravivé les dorures des grands appartements

Architecture
Dimensions (en mètres)
long. 43 m , larg. 7,47 m , haut. 8,20 m
Plan
Plan : Archives Nationales, série N III, Seine-et-Oise, 404,2, et 1881 
Proportion(s) du plan dans la galerie
1 à 6
Niveau d'étage
1
Localisation dans le bâtiment
Dans l’aile nord, à droite lorsqu’on regarde la façade du château depuis la cour d’honneur. Disposition en long sur toute la longueur de l’aile, dans le prolongement du salon de Mars, suivant un axe est-ouest, entre la cour d’honneur au sud ; les jardins au nord sur cinq travées à partir de l’ouest, contigu, d’ouest en est de ce côté et successivement avec un escalier, la chapelle et le salon de Diane
Composants
  • Fenêtres sur les deux grands côtés (type pont) : oui

  • Fenêtres sur un seul grand côté (type loggia) : non

  • Fenêtres seulement sur les petits côtés (type portego) : non

  • Verrière zénithale : non

  • Portes-fenêtres : non

  • Fenêtres superposées : non

  • Fenêtres/portes en arcades : oui

  • Entrée principale du petit côté : oui

    Commentaire : Petit côté ouest depuis le salon de Mars

  • Entrée principale du grand côté : non

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les grands côtés : oui

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les petits côtés : non

  • Ex-loggia : non

  • Chauffage : oui

    Commentaire : Il n’y a pas trace de cheminées sur les plans des archives reproduits par diverses publications, mais un mémoire de la maison de la reine pour le château de Saint-Cloud, en octobre 1789 fait état d’un grand poëlle (sic) de deux pieds de haut et de quinze pouces de large pour la galerie (AN série O 1 3796 2 ).

  • Plafond : non

  • Voûte : oui

    Commentaire : Voûte surbaissée peinte

  • Nombre de fenêtres : 23

    Commentaire : Fenêtres disposées  à chacun des grands côtés dans 13 travées : treize fenêtres vers la cour d’honneur, côté sud, cinq fenêtres de l’autre côté, à partir de l’extrémité ouest, depuis le salon de Mars, vers les jardins ; de ce côté les autres travées sont aveugles. Deux fenêtres en façade sur le petit côté, à l’extrémité est.
    Le plan A. N. série N III, Seine-et-oise, 188,4 montre 13 fenêtres sur la façade sud, 13 travées sur la façade nord, mais seulement 10 fenêtres (?) depuis le salon de Mars entre 1680 et 1786. Les trois dernières, aveugles, correspondent au salon de Diane.
    Le plan A.N. série N III, Seine-et-Oise, 404,2 ne montre que deux croisées correspondant aux deux premières travées depuis le salon de Mars. Ensuite, le mur est fermé et seulement creusé de huit niches plates. Ce dessin viendrait à l’appui du témoignage de Tessin qui décrit treize travées garnies de glaces sur la face nord de la galerie. Son erreur porte uniquement sur les deux premières travées

  • Nombre de portes : 6

    Commentaire : Deux portes à l’origine : celle du salon de Mars à l’ouest et celle du salon de Diane à l’extrémité est. L’état à partir de 1786, ou au moins en 1789, comporte 7 portes, une porte donnant sur un escalier construit par Mique derrière la chapelle.

Déscription complémentaire : L’aspect de la galerie d’Apollon sous le Second Empire est visible sur une gravure illustrant l’article de Vachon (1878). La photographie du XIXe siècle reproduite par Berger, p. 6, fig. 7, montre bien les meubles Boule portant des vases et encadrés de deux tabourets à chaque travée, les appliques à chaque trumeau, les lustres de cristal et le décor sculpté des portes de la chapelle.

Type de décoration
  • Pilastres : non

  • Demi-colonnes : non

  • Colonnes entières : non

  • Arcades : non

  • Niches : non

  • Ordre dorique : non

  • Ordre ionique : non

  • Ordre corinthien : non

  • Ordre composite : non

  • Entablement complet : non

  • Corniche simple : oui

  • Pavement de marbre : non

  • Pavement de pierre : non

  • Tomettes : non

  • Parquet : oui

  • Pavement autre : non

Décor permanent
  • Plafond à caissons avec des peintures ornementales : non

  • Plafond à caissons avec des peintures figuratives : non

  • Voûte sans décoration : non

  • Voûte décorée seulement avec des stucs : non

  • Voûte décorée seulement avec des peintures : oui

  • Voûte avec peintures figuratives contournées par décor de stuc : non

  • Voûte avec peintures figuratives contournées par une architecture peinte : non

  • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme "quadri riportati" (tableaux de chevalet) : oui

  • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme des ouvertures illusionnistes : oui

  • Présence d’héraldique : non

  • Présence d'inscriptions : non

  • Présence de figures peintes ou en stuc assises sur la corniche : non

  • Frise avec éléments décoratifs : non

  • Peintures permanentes sur les parois conçues comme "quadri riportati" (dans des bordures réelles ou peintes ou comme tapisseries feintes) : oui

    Commentaire : Paysages peints sur les trumeaux

  • Peintures permanentes sur les parois conçues comme des ouvertures illusionnistes : non

  • Peintures permanentes sur les parois imitant un ordre architectural (colonnes, pilastres etc.) : non

  • Miroirs installés durablement sur les parois : oui

    Commentaire : Miroirs installés sur les parois : « il y a aussi 13 croisées, qui descendent presque jusque â terre, all’opposite desquelles il y en a autant feintes de glaces ; il y a 8 glaces sur l’hauteur, et 4 en largeur ; à l’entour des fenestres, il y a des dorures, et, en haut, elles se finissent en ronde, mais les glaces en quarrées dessous ; » (Tessin en 1687). Etait-ce alors l’état initial ?
    Une photographie du XIXe siècle (Médiathèque du patrimoine, MH 13.200) montre la galerie vue depuis l’extrémité est ; les portes donnant sur la chapelle sont ouvertes : on voit qu’elles sont lambrissées et portent sur leurs deux faces un décor sculpté en bas-relief, probablement doré sur fond blanc, donc dénué de miroirs.
    Le dessin des archives du Louvre 37 DD 3, n° 6, indique deux grandes glaces à l’extrémité ouest, de part et d’autre de la grande porte de communication avec le salon de Mars. Elle sont bien visibles sur la photographie de la médiathèque du patrimoine (MH, 13.200) ; elles sont dressées sur toute la hauteur du mur et montrent le reflet de la galerie

Décor permanent (détails)
  • Plafond - Peinture (1677-1678) : Treize tableaux :
    Naissance d’Apollon et de Diane
    Latone implore Jupiter, qui change en grenouilles les paysans de Lycie
    Apollon, dieu du jour ; le triomphe du soleil
    Le printemps, Flore et Zéphyr
    L’été, les fêtes de Cérès
    L’automne, les fêtes de Bacchus
    L’hiver, Borée et ses fils
    Circé, fille du soleil
    Clymène conduit son fils Phaëton à Apollon
    Apollon montre à la Vertu le temple de l’Immortalité
    La chute d’Icare
    Le Parnasse
    Apollon et les Muses
    Huit tableaux en camaïeu
    Apollon et la sibylle
    Apollon enseigne la médecine à son fils Esculape
    Marsias défie Apollon
    Marsias écorché
    Coronis
    Métamorphose de Daphné en laurier
    Métamorphose de Cyparisse en cyprès
    Métamorphose de Clytie en tournesol

    Catégorie iconographique : Mythologie - Sujet iconographique : Histoire d’Apollon ; Métamorphoses des Dieux

    Artiste(s) : Mignard, Pierre ; Blin de Fontenay serait l’auteur des tableaux peints en camaïeu

    Commentaire : La disposition des tableaux du plafond est montrée par un diagramme de la voûte publié avec l’article de Berger, 1993, fig. p. 9, p. 9.
    Il y a très peu de différences entre les descriptions du sieur Combes, de Le Rouge et de Dézallier qui, à quelques mots près se sont contentés de recopier le sieur Combes.
    Berger, 1993, reproduit des gravures et tapisseries exécutées d’après les tableaux de Mignard, à l’exception du grand tableau central du lever du soleil qui n’a été ni gravé ni tissé, du moins n’en a-t-on pas trouvé trace ; il en présente une tentative de correction d’anamorphose par ordinateur, faite à partir d’une photographie de la Galerie prise au XIXe siècle. Fig. 11, p. 11 et fig. 12 à 26
    Austin-Montenay, p. 204-205 ; dans le dessin précis des élévations nord, sud, est et ouest des parois de la galerie d’Apollon, une inscription donne le sujet de chaque tableau dans les trumeaux et celui de chaque médaillon. (Archives des Musées nationaux, 37 DD3, n° 6) ; Louis-Philippe a voulu un entretien « historicisant » de Saint-Cloud : « C’est au nom de ce louable désir qu’il fera réparer les combles et planchers de la Galerie d’Apollon de Mignard et restaurer ses dorures, mais aussi encastrer sans vergogne près de quatre-vingt tableaux d’écoles anciennes, vues de Canaletto, paysages d’Allegrain et d’Hubert Robert, portraits de femme de Chardin, œuvres de Boucher, Natoire, Raoux, De Troy, etc. » (Austin-Montenay, p. 202).Lever du Soleil : Mercure galant, juin 1680, p. 137-139 ; sieur Combes, p. 8-10 ; Dézallier, p. 36 ; Comte Fleury, p. 59 ; Le Rouge, p. 276-277 ; Magne, p. 132 ; Mazière, p. 115-116 ; Morellet, traité de morale, p. 11-14 ; Piganiol de la Force, p. 353-354 ; Poncet de La Grave, p. 30 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 393.Naissance d’Apollon : Mercure galant, juin 1680, p. 157-160 ; sieur Combes, p. 5 ; Dézallier, p.36 ; Comte Fleury, p. 59 ; Le Rouge, p. 275 ; Magne, p.131  ; Mazière, p.109  ; Morellet, traité de morale, p. 138-142 ; Piganiol de la Force, p.353  ; Poncet de La Grave, p.30  ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 393Le Printemps : Mercure galant, juin 1680, p. 142-143 ; sieur Combes, p. 10-14 ; Dézallier, p. 37 ; Comte Fleury, p. 59 ; Le Rouge, p. 277-278 ; Magne, p. 132-133 ; Mazière, p. 113 ; Morellet, traité de morale, p. 27-28 ; Piganiol de la Force, p. 354 ; Poncet de La Grave, p. 31-32 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 393. L’hymen de Zéphyr et de Flore : le Printemps, dessin préparatoire de Pierre Mignard, Louvre département des arts graphiques, inv. 31026L’Eté : Mercure galant, juin 1680, p. 145-148 ; sieur Combes, p. 14-17 ; Dézallier, p. 37 ; Comte Fleury, p. 59 ; Le Rouge, p. 279-280 ; Magne, p. 133 ; Mazière, p. 113-114 ; Morellet, traité de morale, p. 37-40 ; Piganiol de la Force, p.354 ; Poncet de La Grave, p. 33-34 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 393. L’Eté, tapisserie des gobelins, Musée de l’Île de France, 71-15-1
    L’Automne : Mercure galant, juin 1680, p. 148-151 ; sieur Combes, p. 17-20 ; Dézallier, p. 37-38 ; Comte Fleury, p. 59 ; Le Rouge, p. 280-281 ; Magne, p. 133 ; Mazière, p. 114 ; Morellet, p. 61-67 ; Piganiol de la Force, p. 354 ; Poncet de La Grave, p. 34-35 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p.123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 393. L’Automne, tapisserie des gobelins, Musée de l’Île de France, 71-15-2L’Hiver : Mercure galant, juin 1680, p. 151-153 ; sieur Combes, p. 20-22 ; Dézallier, p. 38 ; Comte Fleury, p. 59 ; Le Rouge, p. 281 ; Magne, p. 133 ; Morellet, traité de morale, p. 119-123 ; Piganiol de la Force, p. 354 ; Poncet de La Grave, p. 35-36 ; René, p.38  ; Saint-Albin, p. 123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p.393.Circé : Mercure galant, juin 1680, p. 141 ; sieur Combes, p. 25 ; Dézallier, p. 38-39 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p. 283 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p.37  ; René, p. ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 394.Clymène : Mercure galant, juin 1680, p. 139 ; sieur Combes, p. 24 ; Dézallier, p. 38 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p. 282 ; Magne, p. 134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 36 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 394Apollon et la vertu : Mercure galant, juin 1680, p. 139-141 ; sieur Combes, p. 24 ; Dézallier, p. 39 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p. 282 ; Magne, p. 134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 36 ; René, p. ; Saint-Albin, p. 46 ; Vachon, p. ; Vatout, p.La Chute d’Icare : Mercure galant, juin 1680, p. 141 ; sieur Combes, p. 25 ; Dézallier, p. 39 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p. 283 ; Magne, p. 134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p.37  ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 394.Le Parnasse : Mercure galant, juin 1680, p. 153-154 ; sieur Combes, p. 22 ; Dézallier, p. 39 ; Comte Fleury, p. ; Le Rouge, p. 281-282 ; Magne, p. 131 ; Mazière, p. 110-113 ; Morellet, traité de morale, p. 87-96 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 36 ; René, p. 36 ; Saint-Albin, p. 123 ; Vachon, p. 46 ; Vatout, p. 393-394. Dessin préparatoire de Mignard conservé au Musée des Beaux-Arts de Béziers, n° 424.
    Les camaïeux sont décrits p. 154-157 dans le Mercure galant, juin 1680.Apollon et la sibylle :, p. 154-157 ; sieur Combes, p. 26 ; Dézallier, p. 39 ; Comte Fleury, p. ; Le Rouge, p. 283 ; Magne, p. 134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 37 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p.47 ; Vatout, p. 394.Apollon et Esculape : sieur Combes, p. 26-27 ; Dézallier, p. 39 ; Comte Fleury, p. ; Le Rouge, p. 283 ; Magne, p.134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 37 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p.124  ; Vachon, p. 47 ; Vatout, p. 394. Dispute d’Apollon et Marsyas : sieur Combes, p. 27 ; Dézallier, p. 39 ; Comte Fleury, p. ; Le Rouge, p. 284 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 37 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 47 ; Vatout, p. 394.Supplice de Marsyas : sieur Combes, p. 27 ; Dézallier, p. 40 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p. 284 ; Magne, p. 134 ; Piganiol de la Force, p. 355; Poncet de La Grave, p. 38 ; René, p. ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 47 ; Vatout, p. 394.Métamorphose de Coronis : sieur Combes, p. 28 ; Dézallier, p. 40 ; Comte Fleury, p. ; Le Rouge, p. 284 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 38 ; René, p. ; Saint-Albin, p. ; Vachon, p. 47 ; Vatout, p. 394.Apollon et Daphné : sieur Combes, p. 28 ; Dézallier, p. 40 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p. 284 ; Magne, p.134 ; Piganiol de la Force, p. 255 ; Poncet de La Grave, p. 38 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p.47  ; Vatout, p. 394.Métamorphose de Clytie : sieur Combes, p. 28 ; Dézallier, p. 40 ; Comte Fleury, p. 60 ; Le Rouge, p.284  ; Magne, p.134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 38 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 47 ; Vatout, p. 394.Métamorphose de Cyparisse : sieur Combes, p. 28 ; Dézallier, p. 40 ; Comte Fleury, p. 60; Le Rouge, p. 284 ; Magne, p.134 ; Piganiol de la Force, p. 355 ; Poncet de La Grave, p. 38 ; René, p. 38 ; Saint-Albin, p. 124 ; Vachon, p. 47 ; Vatout, p. 394.

  • Parois - Peinture :
    Dix-sept vues des maisons royales et châteaux
    Chantilly
    Villers-Cotterets
    Sceaux
    Trianon
    Le Plessis
    Vaux-le-Vicomte
    Le Palais-Royal
    Saint-Germain
    Clagny
    Les Tuileries
    Saint-Denis
    Le Luxembourg
    Fontainebleau
    Vincennes
    Le Château Neuf de Saint-Germain
    Versailles
    Blois

    Catégorie iconographique : Vues, paysages - Sujet iconographique : Maisons royales

    Artiste(s) : Blin de Fontenay, Jean (1653-1715) ; Monnoyer, Jean-Baptiste (1636-1699)

  • Parois - Peinture (1677-1678) : Vingt-quatre médaillons au-dessus des fenêtres
    Onze médaillons de fleurs
    Deux médaillons à emblème sans figure
    Louis XII
    Louis XIV (à trois reprises)
    Le Grand Dauphin
    Monsieur, frère du Roi (à trois reprises)
    Marie-Thérèse, Reine de France
    Anne d’Autriche, Reine de France
    Elisabeth Charlotte de Bavière, épouse de Monsieur

    Catégorie iconographique : Histoire moderne ; autre ; allégorie - Sujet iconographique : Fleurs ; rois de France ; famille royale

    Artiste(s) : Monnoyer, Jean-Baptiste (1636-1699)

    Commentaire : Tous ces médaillons sont énumérés par Vatout, p. 394-396 et par Vachon p. p. 124 à 134 : on relève 11 médaillons de fleurs peints par Jean-Baptiste Monnoyer, deux médaillons à emblème sans figure ; une fois Louis XII, p. 129 ; trois fois Louis XIV, p. 124, 126-127 et 128-129. Une fois le Grand Dauphin, p. 125-126 ; trois fois Monsieur, p. 131, 132 et 133 ; une fois Marie-Thérèse d’Autriche, femme de Louis XIV, p. 127 ; une fois Anne d’Autriche, p. 130 ; une fois Elisabeth Charlotte de Bavière, femme de Monsieur, p. 132

Déscription complémentaire : Références : (à mettre en commentaires) Abbé Antonini, p. 198-201 Berger, p. 3-25 Clouzot, p. 273-275 Le Sieur Combes (Morellet), p. 5-28 Dezallier d’Argenville, p. 36-40 Dulaure, p. 90 Comte Fleury, p. 59-63 Hofman, p. 64 Lépicié, p. 153-154 Le Rouge (édité par Saingrain), p. 275-284 Magne, p. 131-135 Mazière de Monville, p. 109-117 Mercure galant, juin 1680, p. 131-161 Mortellet (traité de morale), p. 11-14, 25-28, 37-40, 61-67, 87-96, 119-123, 137-142 Piganiol de La Force, p0 352-355 Poncet de La Grave, p. 34-38 A. René, p. 37-38 Saint-Albin, p. 123-134 Nicodème Tessin, ed. P. Francastel, p. 296-298 Vachon, p. 45-52, Vatout, p. 393-402

Décor mobile commandé pour la galerie
  • Sol - Mobilier : 16 guéridons

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Catégorie iconographique : Autre

    Commentaire : Des précisions sont apportées par deux inventaires de mars 1789 (AN O1 3428) et août 1790, (AN O1 3430), ce dernier avec estimation et moins détaillé :16 guéridons de forme triangulaire, pieds en console à enroulement, terminées en consoles et surmontées d’un plateau rond ; le tout sculpté, doré et de six pieds de haut.
    Des « girandoles » (sic) de six pieds de haut portant des lustres étaient disposées en cinq grandes files de lumière ; elles avaient été installées pour la danse lors de la grande fête donnée par Monsieur pour la guérison de Louis XIV.

  • Sol - Mobilier : 4 tables de marbre

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Catégorie iconographique : Autre

    Commentaire : Préparées pour le jeu de S. M.au centre de la galerie, d’après la Gazette de France citée par Magne, p. 131. Cf. aussi Vatout (p. 383-384).

  • Sol - Éclairage : Girandoles

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Catégorie iconographique : Autre

    Commentaire : Des précisions sont apportées par deux inventaires de mars 1789 (AN O1 3428) et août 1790, (AN O1 3430) ce dernier avec estimation et moins détaillé : 16 girandoles à pied rond uni tige terminée par une fleur de lis ; bassins ronds unis à six bobèches en cuivre doré à la feuille, garnies d’enfilades de grenaille et petites poires de cristal de roche ; de 24 pouces de haut et de 19 pouces de diamètre
    Installées sur des guéridons ; disposées en cinq grandes files de lumière ; elles avaient été installées pour la danse lors de la grande fête donnée par Monsieur pour la guérison de Louis XIV.

  • Plafond - Éclairage : Six lustres

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Grands lustres de cristal

    Commentaire : Cf. Clouzot, p. 172

  • Parois - Éclairage : Appliques

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    En bronze doré

    Commentaire : Placées à chaque travée ; cf. Clouzot, p. 172

  • Sol - Mobilier : tabourets

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    à pieds dorés en X, couverts de velours à ramages violets et cramoisis

    Commentaire : Des précisions sont apportées par deux inventaires de mars 1789 (AN O1 3428) et août 1790, (AN O1 3430) ce dernier avec estimation et moins détaillé Cf. la Gazette de France citée par Magne, p. 131 ; cf. Clouzot, p. 172

  • Sol - Mobilier : Chaises

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Commentaire : Cf. Clouzot, p. 172

  • Sol - Mobilier : Armoires basses

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Artiste(s) : Atelier de Boulle

    Commentaire : Disposées entre les travées, en alternance avec les bibliothèques et les cabinets, cf. Clouzot, p. 172. L’aspect de la galerie d’Apollon sous le second empire est visible sur une gravure illustrant l’article de Vachon (1878). La photographie du XIXe siècle reproduite par Berger, p. 6, fig. 7, montre bien les meubles Boule portant des vases et encadrés de deux tabourets à chaque travée, les appliques à chaque trumeau, les lustres de cristal et le décor sculpté des portes de la chapelle.

  • Sol - Mobilier : Bibliothèques

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Artiste(s) : Atelier de Boulle

    Commentaire : Disposées entre les travées, en alternance avec les armoires basses et les cabinets, cf. Clouzot, p. 172. L’aspect de la galerie d’Apollon sous le second empire est visible sur une gravure illustrant l’article de Vachon (1878). La photographie du XIXe siècle reproduite par Berger, p. 6, fig. 7, montre bien les meubles Boule portant des vases et encadrés de deux tabourets à chaque travée, les appliques à chaque trumeau, les lustres de cristal et le décor sculpté des portes de la chapelle.

  • Sol - Mobilier : Cabinets

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Artiste(s) : Atelier de Boulle

    Commentaire : Disposés entre les travées, en alternance avec les bibliothèques et les armoires basses, cf. Clouzot, p. 172. L’aspect de la galerie d’Apollon sous le second empire est visible sur une gravure illustrant l’article de Vachon (1878). La photographie du XIXe siècle reproduite par Berger, p. 6, fig. 7, montre bien les meubles Boule portant des vases et encadrés de deux tabourets à chaque travée, les appliques à chaque trumeau, les lustres de cristal et le décor sculpté des portes de la chapelle.

Décor mobile de collection
  • Sol - Sculpture : Bustes de marbre posés sur des piédestaux comme des thermes 

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Histoire ancienne - Sujet iconographique : Empereurs, impératrices, rois, reines et autres personnages égyptiens, grecs et romains

    Commentaire : Disposés sur des gaines de marbre entre les trumeaux. Tessin (1687) : « il y a des bustes de marbre posés sur des piédestaux comme des thermes ». D’après le dessin de Cornu (XVIIe siècle, BnF, département des Estampes, Va 359 II, il y avait en outre de tels bustes de part et d’autre de l’entrée, vers le salon de Mars. Il s’agissait de bustes en marbre d’empereurs, d’impératrices, de rois, de reines et d’autres personnages égyptiens, grecs et romains (cité par le Comte Fleury, p. 62). Cf. aussi la Gazette de France citée par Magne, p. 131.

  • Sol - Autre : Colonne 

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Autre

    Modèle en marbre antique d’une colonne

    Commentaire : Dans un angle de la galerie, « le monument de droite est le modèle de la colonne Trajane présentée au premier consul. Ce modèle a été adopté pour la colonne de la place Vendôme »  Cf. A. René, 1846, p. 46 

  • Sol - Autre : Deux Vases

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Artiste(s) : Thomire

    Vases en porcelaine de Sèvres et bronze doré

    Commentaire : A. René, 1846, signale les vases cordeliers (p. 45). « A l’extrémité opposée de la galerie un autre grand vase… »:
    Deux vases de Sèvres, œuvre de Thomire, que le cordon en bronze doré qui les entoure a fait nommer les « vases cordeliers » , cf. Clouzot, p. 172.

  • Sol - Autre : Vase

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Mythologie - Sujet iconographique : Diane chasseresse ; Diane et Actéon

    Artiste(s) : Boizot ; Thomire

    Vase en porcelaine de Sèvres, biscuit et bronze doré

    Commentaire : « admirable vase en porcelaine de Sèvres, monté en bronze doré par Boizot et Thomire, avec frise circulaire en biscuit, représentant Diane chasseresse et Diane et Actéon » placé en 1781 entre les deux fenêtres, du côté opposé à l’entrée de la galerie, en remplacement de la statue de Henri IV par Prieur ; cf. Clouzot, p. 172.

  • Sol - Mobilier : Deux cabinets

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    En laque de Chine

    Commentaire : « De chaque côté de l’entrée, deux cabinets en laque de Chine » sur lesquels étaient disposés les vases cordeliers; cf. Clouzot, p. 172.

  • Sol - Sculpture moderne : Buste

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Histoire moderne - Sujet iconographique : François 1er, roi de France

    Buste en bronze représentant le roi âgé.

    Commentaire : D’après Vatout (p. 383-384), dans la description de Saint-Cloud tel qu’il était lorsque le duc d’Orléans le possédait et tel qu’il est depuis l’acquisition de Marie-Antoinette : « il y avait quatre tables de marbre au centre de la galerie et quatre bustes de rois : François premier âgé, avec un visage en bronze, et trois autres de marbre grec, Henri II, son fils, Charles IX et Henri III ses petit-fils ».

  • Sol - Sculpture moderne : buste

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Histoire moderne - Sujet iconographique : Henri II

    Buste en marbre

    Commentaire : D’après Vatout (p. 383-384), dans la description de Saint-Cloud tel qu’il était lorsque le duc d’Orléans le possédait et tel qu’il est depuis l’acquisition de Marie-Antoinette : « il y avait quatre tables de marbre au centre de la galerie et quatre bustes de rois : François premier âgé, avec un visage en bronze, et trois autres de marbre grec, Henri II, son fils, Charles IX et Henri III ses petit-fils ».

  • Sol - Sculpture moderne : Buste

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Histoire moderne - Sujet iconographique : Charles IX, roi de France

    Buste en marbre

    Commentaire : D’après Vatout (p. 383-384), dans la description de Saint-Cloud tel qu’il était lorsque le duc d’Orléans le possédait et tel qu’il est depuis l’acquisition de Marie-Antoinette : « il y avait quatre tables de marbre au centre de la galerie et quatre bustes de rois : François premier âgé, avec un visage en bronze, et trois autres de marbre grec, Henri II, son fils, Charles IX et Henri III ses petit-fils ».

  • Sol - Sculpture moderne : Statue

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Histoire moderne - Sujet iconographique : Henri IV, roi de France

    Artiste(s) : Prieur

    Commentaire : Placée au fond de la galerie, entre les deux fenêtres de façade, et remplacée en 1781par le vase de l’Histoire de Diane, cf. Clouzot, p. 172

  • Sol - Sculpture moderne : Buste

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Histoire moderne - Sujet iconographique : Henri III, roi de France

    Buste en marbre

    Commentaire : D’après Vatout (p. 383-384), dans la description de Saint-Cloud tel qu’il était lorsque le duc d’Orléans le possédait et tel qu’il est depuis l’acquisition de Marie-Antoinette : « il y avait quatre tables de marbre au centre de la galerie et quatre bustes de rois : François premier âgé, avec un visage en bronze, et trois autres de marbre grec, Henri II, son fils, Charles IX et Henri III ses petit-fils ».

  • Parois - Peinture : Tableaux

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Commentaire : Vachon parle de 80 tableaux qui auraient orné la galerie au temps de Monsieur ; Vente des tableaux de ses ancêtres par le duc d’Orléans en 1787, avant le rachat du château par Louis XVI et Marie-Antoinette ; cf. A.René, 1846, p. 39 à 47 : énumération des tableaux présents dans la galerie d’Apollon sous le règne de Louis-Philippe 1er avec le nom de l’artiste et le sujet représenté ; cf. aussi Clouzot, p. 172-173.

Documentation
Sources
  • : Le Mercure Galant, octobre 1678, p. 329-332 Le Mercure Galant, juin 1680, p. 131-161
  • : Combes, le sieur, (abbé Morellet), Explication historique de ce qu’il y a de plus remarquable dans la maison royale de Versailles et en celle de Monsieur à Saint-Cloud, par le sieur Combes, Paris, 1681, p. 5-28
  • : Combes, le sieur, (abbé Morellet), La Gallerie de Saint-Clou (sic) et ses peintures expliquées sur le sujet de l’éducation des Princes, Paris, 1682
  • : Morellet, Laurent., Traité de morale pour l’éducation des princes tiré des peintures de Saint-Cloud, Paris, 1686, p. 11-14, 25-28, 37-40, 61-67, 87-96, 119-123, 137-142
  • : Perrault, Charles, Les hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, t. II, Paris, 1700, p. 92
  • : Le Rouge, Les curiositez de Paris, de Versailles, de Marly, de Vincennes, de S. Cloud, et des environs, Paris, 1716, p. 275-284
  • : Piganiol de La Force, Jean-Aimar, Nouvelle description de la France, Paris, 1722, 689-692
  • : Sauval, Henri, Histoire et Recherche des Antiquités de la Ville de Paris, Paris, 1724, II, p. 262
  • : Mazière de Monville, La vie de Pierre Mignard, premier peintre du Roy par M. l’Abbé de Monville
    Paris, 1730, p. 109-117
  • : Antonini, Abbé, Mémorial de Paris et de ses environs à l’usage des voyageurs (Nouvelle édition),
    par M. l’Abbé Antonini, Paris, 1734, p. 198-201
  • : Lépicié, Bernard, Vie des premiers peintres du Roi depuis M. Le Brun jusqu’à présent Paris, 1752, p. 153-154
  • : Dézallier d’Argenville, Voyage pittoresque des environs de Paris, ou Description des maisons royales, chateaux (sic) et autres lieux de plaisance, situés à quinze lieues aux environs de cette ville Paris, 1755, p. 36-40
  • : Hurtaut et Magny, Dictionnaire historique de la ville de Paris et de ses environs, Paris, t. II, 1779, 362-363
  • : Dulaure, J.-A., Nouvelle description des environs de Paris, 2ème édition, Paris, I, 1787, p. 90,108-109
  • : Poncet de la Grave, Mémoires intéressants pour servir à l’histoire de France ou tableau historique, chronologique, pittoresque, ecclésiastique, civil et militaire des maisons royales, châteaux et parcs des rois de France, Paris, 1789, t. III et IV, p. 34-38
  • : J.P.C.,Curiosités de Saint-Cloud, Saint-Cloud, 1815
  • : Lépicié, Bernard, Vie de Pierre Mignard, in Mémoires inédits sur la vie et les ouvrages des membres de l’Académie royale de peinture et de sculpture, L.Dussieux, L. Soulié, Ph. de Chennevières,et al. édit. Paris, 1872, vol 1, p. 94
Bibliographie essentielle
  • Jestaz, Bertrand, Jules Hardouin-Mansart, Paris, 2008
  • Boyer, Jean-Claude, Pierre Mignard, Paris, 2008
  • Beaufils, Mathieu, Les Galeries des environs de Paris dans les descriptions de Louis XIV à la Restauration Ecole du Louvre, Mémoire de 2ème cycle, 1ère année, 2007
  • Hofman, J.-M. & Vögele P.-Ph., A la recherche des châteaux disparus d’Île de France : demeures royales, princières et privées. Paris, 2001
  • Boyer, Jean-Claude, Pierre Mignard, le Romain, Colloque, Paris, 1997
  • Darney, G., Saint-Cloud, Paris, 1995
  • Mérot, Alain, La peinture française au XVIIème siècle. Les deux Apelle : l’époque de Le Brun et de Mignard, , Le Printemps gravure d’après le plafond de la galerie d’Apollon de Saint-Cloud, Paris, 1994, p. 255-277, repr. p. 274
  • Berger, R.W., Pierre Mignard at Saint-Cloud, Gazette des Beaux-Arts, 1993, p. 1-58
  • Souchal, François, French Sculptors of the 17th & 18th Centuries, I, The Reign of Louis XVI, 3 vol., Oxford, 1977-1987
  • Boyer, Jean-Claude, L’inventaire après décès de l’atelier de Pierre Mignard, Bulletin de la Société d’Histoire de l’art Français, 1980, 137-165
  • Berger, R.W., Antoine Le Pautre, A French Architect of the Era of Louis XIV (Monography on the French Architecture, XVIII, New-York, 1969, ch. 8
  • Meyer, Daniel, Les appartements royaux du château de Saint-Cloud sous Louis XVI et Marie-Antoinette, 1783-1792, Gazette des Beaux-arts, octobre 1965, t. LXVI, 223-232
  • Kimball, F Le style Louis XV Paris, 1949
  • Magne, E., Le Château de Saint-Cloud, Paris, 1932
  • Clouzot, H., Des Tuileries à Saint-Cloud : l’art décoratif du second empire, Paris, 1925.
  • Comte Fleury, Le Palais de Saint-Cloud. Ses origines, ses hôtes, ses fastes, ses ruines, Paris, 1901
  • Grouchy, Vicomte de, Nouveaux documents sur le peintre Pierre Mignard et sur sa famille, Nouvelles Archives de l’Art Français, série 3, VIII, 1892, 240-256
  • Abbé Lebeuf, Histoire de la ville et de tout le diocèse de Paris, Paris, 1883, III, 34 sq
  • Vachon, Le château de Saint-Cloud, son histoire et son incendie en 1870. Inventaire des œuvres d’art détruites, Paris, 1878
  • Guiffrey, J.J., Documents sur le peintre Pierre Mignard et sur sa famille (1660-1696), Nouvelles Archives de l’Art Français, série I, III, 1874-1875, 1-144
  • Stain, J., Saint-Cloud, son histoire, son origine, son développement, Paris, 1871
  • Saint-Albin, Philippe de et Durantin, Armand, Domaine de la Couronne, Palais de Saint-Cloud,  Résidence impériale, Paris, 1864
Liens internet
Auteur(s), dernière modificationLauga, Jacques Constans, Claire Da Vinha, Mathieu - 2010/04/10