frendeit
moreVersailles, Château, Petite galerieFrance (Yvelines), Versailles, ChâteauVersailles02.xml
Autre(s) dénomination(s)
Petite galerie (Dite « de Mignard » ou « des bijoux », cf. FRANCASTEL (Pierre),art. cit., p. 283.)
Siècle(s) de construction
17
Début de la réalisation
1685 (Décidée à l’automne 1684 sur une partie de l’ancien appartement de Mme de Montespan, cf. Dangeau, 5 décembre 1684.)
Fin de la réalisation
1692 (Démontage du lambris de lapis et d’écaille de tortue)
Statut
Détruite
L'environnement du bâtiment contenant la galerie était-il urbain lors de la construction ?
non
Fonctions
Événements
  • Bal (1684/08/19) : Le bal fut suivi de médianoche (Dangeau)

  • Autre (1685/05/04) : Loterie

  • Autre (1692/10/26) : Louis XIV y reçoit le roi et la reine d’Angleterre en attendant l’heure du salut (Dangeau)

  • Visite (1694/08/28) : « Le samedi 28 août, le roi et la reine d’Angleterre vinrent ici sur les cinq heures, le Roi les mena dans la Galerie de son petit appartement où ils se firent peindre par Mignard. Le bonhomme Mignard qui a quatre-vingts ans passés n’a point voulu aller les peindre à Saint-Germain parce qu’il croit qu’il y a des maladies. Le roi et la reine d’Angleterre, de chez le Roi allèrent rendre visite à Madame ». (Dangeau)

Utilisations
  • Collection : C’est dans cette galerie qu’étaient exposés les tableaux les plus précieux du Roi

Personnages
Commanditaire(s)
  • Souverain : Louis XIV (1638/1643-1715)

    Roi de France (1643-1715) (1684)

Créateurs principaux
  • Peintre : Mignard, Pierre (1612-1695)

Artiste(s)
  • Peintre : Mignard, Pierre (1612-1695)

    Auteur du décor peint du plafond (1684-1685)

  • Ébéniste : Oppenordt, Alexandre (1639-1715)

    Concepteur du parquet en marquetterie (1685)

  • Ébéniste ; bronzier : Cucci, Domenico (1635-1705)

    Exécute les lambris (1685)

  • Ébéniste : Duhamel

    Réalisateur des murs et probablement du parquet

  • Sculpteur : Lecomte

    Fournisseur des modèles en cire

  • Sculpteur : Jouvenet, Noël

    Exécute en collaboration les chapiteaux, bases, corniche et cheminée

  • Sculpteur : Lalande

  • Sculpteur : Mazeline, Pierre (1648-1708)

    Exécute en collaboration les chapiteaux, bases, corniche et cheminée

  • Autre : Jollivet

    Maçon

  • Autre : Carel, Etienne

    Menuisier

  • Autre : Desauziers, Guillaume

    Doreur de la corniche

  • Orfèvre : Ladoireau

  • Autre : Du Catel

    Serrurier

  • Peintre : Francart

Architecture
Dimensions (en mètres)
long. 12,80 m , larg. 5,70 m , haut. 5,50 m
Proportion(s) du plan dans la galerie
1 à 2
Niveau d'étage
1
Localisation dans le bâtiment
Orientation est-ouest dans l’aile nord du corps central ; ouverture au midi des 3 fenêtres sur la cour royale ; accès par l’appartement intérieur du roi, à l’ouest
Composants
  • Fenêtres sur les deux grands côtés (type pont) : non

  • Fenêtres sur un seul grand côté (type loggia) : oui

  • Fenêtres seulement sur les petits côtés (type portego) : non

  • Verrière zénithale : non

  • Portes-fenêtres : non

  • Fenêtres superposées : non

  • Fenêtres/portes en arcades : non

  • Entrée principale du petit côté : oui

  • Entrée principale du grand côté : non

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les grands côtés : oui

    Commentaire : Pour le panneau central représentantApollon et Minerve

  • Orientation des peintures principales du plafond vers les petits côtés : oui

    Commentaire : Pour les deux panneaux des extrémités représentantLa Vigilance etLa Prévoyance

  • Ex-loggia : non

  • Chauffage : oui

    Commentaire : Une cheminée placée au centre du mur séparant la galerie de l’escalier des Ambassadeurs ; le 9 novembre 1686, on installa aussi un « poesle en tosle » et des « machines à vapeur »

  • Plafond : oui

    Commentaire : A voussure

  • Voûte : non

Type de décoration
  • Pilastres : oui

    Commentaire : 6 sur chaque grand côté et 2 demi-pilastres à chaque angle

  • Demi-colonnes : non

  • Colonnes entières : non

  • Arcades : non

  • Niches : non

  • Ordre dorique : non

  • Ordre ionique : non

  • Ordre corinthien : non

  • Ordre composite : oui

  • Entablement complet : oui

    Commentaire : Corniche à frise sculptée et à modillons

  • Corniche simple : non

  • Pavement de marbre : non

  • Pavement de pierre : non

  • Tomettes : non

  • Parquet : oui

    Commentaire : La composition du parquet de bois précieux est connue par un dessin aquarellé d’Oppenordt daté de janvier 1693 et pour lequel l’artiste fut payé 9 000 livres outre les remboursement des fournitures qui s’élevait à plus de 15 000 livres : bois de lys, bois gris de lin des Indes, bois rouge de Cadaron des Indes, santal. Le parquet était composé en trois parties, comme le plafond : octogones échancrés décorés de rosaces, jeux de bandes et de culots déchiquetés étaient agencés pour tirer un maximum d’effet coloré.

  • Pavement autre : non

Commentaire :

Décor permanent
  • Plafond à caissons avec des peintures ornementales : non

  • Plafond à caissons avec des peintures figuratives : non

  • Voûte sans décoration : non

  • Voûte décorée seulement avec des stucs : non

  • Voûte décorée seulement avec des peintures : non

    Commentaire : Il s’agit d’un plafond doté d’une voussure

  • Voûte avec peintures figuratives contournées par décor de stuc : non

  • Voûte avec peintures figuratives contournées par une architecture peinte : oui

  • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme "quadri riportati" (tableaux de chevalet) : oui

  • Peintures figuratives sur la voûte conçues comme des ouvertures illusionnistes : oui

  • Présence d’héraldique : non

  • Présence d'inscriptions : non

  • Présence de figures peintes ou en stuc assises sur la corniche : oui

  • Frise avec éléments décoratifs : oui

  • Peintures permanentes sur les parois conçues comme "quadri riportati" (dans des bordures réelles ou peintes ou comme tapisseries feintes) : non

  • Peintures permanentes sur les parois conçues comme des ouvertures illusionnistes : non

  • Peintures permanentes sur les parois imitant un ordre architectural (colonnes, pilastres etc.) : non

  • Miroirs installés durablement sur les parois : oui

    Commentaire : Recouvrant l’intégralité des murs, encadrés d’une moulure de bronze ciselé et doré et disposés sur des champs d’écaille ou de lapis.

Décor permanent (détails)
  • plafond - peinture (1685-1685) : Apollon distribue des récompenses aux Sciences et aux Arts et Minerve couronne le Génie de la France, « à travers le grand jour de l’ouverture feinte » entourés de la Force, la Gloire, l’Histoire et la Paix La Vigilance, entre Mercure et Pégase, entourée de l’Astronomie, la Musique et la Poésie
    La Prévoyance et le Secret, entourés de la Sculpture, l’Eloquence et la Peinture

    Catégorie iconographique : Mythologie, Allégorie

    Artiste(s) : Mignard, Pierre

    Minerve est représentée sous les traits de la Princesse de Conty et le duc de Bourgogne symbolise la France  ; dans les airs, les Heures jettent des fleurs ; les écoinçons sont décorés de rinceaux ; le sujet central est enrichi de nuages, d’amours volants, de guirlandes de fleurs et d’un tapis oriental débordant sur l’importante bordure ; le même parti décoratif est adopté pour les deux autres sujets ; les quatre angles du plafond sont peuplés de génies masculins et féminins assis sur des amoncellements d’objets et peints en façon de bronze .

    Commentaire : Les plafonds des deux salons jouxtant la galerie évoquaient l’un l’irritation de Jupiter contre Prométhée venant de dérober le feu du ciel et l’autre Jupiter apaisé admirant Pandore dévoilée par Vulcain

  • parois - autre (1687) : Lambris de lapis et d’écaille de tortue

    Catégorie iconographique : autre

    Artiste(s) : Cucci, Domenico (1635-1705)

  • parois - Boiserie (1687) : 24 consoles

    Consoles d’applique en bois doré et sculpté

    Commentaire : Leur disposition permettait de dissimuler les joints des différents miroirs

Décor mobile commandé pour la galerie
  • Parois - Autre : Vases

    Date de création : ?

    Date d'installation : ?

    Commentaire : Objets purement décoratifs

  • Parois - Mobilier : Tenture et ameublement complet de damas bleu

    Date de création : 1684

    Date d'installation : 1684

    doublé de toile bleue, garni de mollet d’or haut et bas ; six rideaux de fenêtres de damas blanc garnis autour de frangeons d’or 

    Commentaire : En outre, on relève la présence de « six grands fauteuils et dix-huit sièges ployans dudit damas garnis de frange et mollet d’or avec fausses housses de taffetas bleu, et les bois dorés »

  • Parois - Mobilier : « Emmeublement » de fort damas rouge cramoisi

    Date de création : 1692

    Date d'installation : 1692

    Destiné à remplacer le damas bleu de 1684 dont les franges sont réutilisées

    Commentaire : En outre, on trouve un canapé à dossier et bras chantournés, les bois sculptés et dorés ; 8 fauteuils et 24 pliants, le tout recouvert du même damas

  • Parois - Mobilier : Damas rouge cramoisi (cf. 1692)

    Date de création : 1708

    Date d'installation : 1708

    On apprend que les 18 pilastres sont « cannelés de broderie d’or, avec leurs bases et chapiteaux, la base ornée d’un casque de broderie d’or et chenille sur fond de broderie d’argent à grain d’orge »

    Commentaire : Outre les 4 fauteuils et 12 pliants, il y a un écran à coulisse, en bois doré, garni du même damas

Décor mobile de collection
  • Parois - Peinture : L’Annonciation, par l’Albane (1578-1660) Jésus-Christ sortant du tombeau, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    La Nativité, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    Le Baptême du Christ, par saint Jean, par l’Albane (1578-1660) 
    La Madeleine, par Guido Reni (1575-1642) 
    La Vierge, par Le Parmesan (1503-1540)
    L’Union du Dessin et du Coloris, par Guido Reni (1575-1642) 
    La Fécondité, par l’Albane (1578-1660) 
    Ecce Homo, par Guido Reni (1575-1642) 
    La Sainte Famille, par Raphaël (1483-1520) 
    La Circoncision, par Jules-Romain (1499-1546)
    Saint Jean qui prêche au désert, par l’Albane (1578-1660) 
    La Sainte Famille, par l’Albane (1578-1660) 
    La Nativité, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    Hérodias à qui on présente la tête de Saint Jean, par Giorgione (1477-1510)
    Paysage, par Paul Brill (1554-1626)
    Vierge, manière de Titien, par Guido Reni (1575-1642) 
    La Vierge, par Raphaël (1483-1520) 
    L’Espérance, par Mignard (1612-1695)
    Autoportrait de Giovanni Bellini avec son frère (1429-1516)
    Sainte Catherine et deux anges, par Léonard de Vinci (1452-1519)
    La Foi, par Mignard (1612-1695)
    La Vierge, par Guido Reni (1575-1642) 
    Jésus Christ qui apparaît à saint Pierre et à saint Paul, par Véronèse (1528-1588)
    La Vierge, saint Joseph et des anges, par Corneille l’aîné de Paris (1603-1664)
    La tête de Castillan, par Raphaël (1483-1520) 
    La Ravissement de saint Paul, par Dominiquin (1581-1641)
    Saint Georges, par Raphaël (1483-1520) 
    Le mariage de sainte Catherine, par le Corrège (1489-1534)
    La Vierge, Jésus et sainte Catherine, par le Titien (1490- 1576)
    Omphale, par Louis Carrache (1555-1619)
    L’Assomption, par Poussin (1594-1665)
    Saint Michel, par Raphaël (1483-1520) 
    L’Annonciation, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    Une femme qui court, par Guido Reni (1575-1642) 
    La Vierge, par le Titien (1490- 1576)
    Le portrait d’un graveur, par Pontormo (1494-1557)
    La Résurrection, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    La Vierge, Jésus Christ, saint Jean et saint Joseph, dans la manière du Corrège
    Le Silence, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    Le Campo Vaccino, par Paul Brill (1554-1626)
    Autoportrait de Garofalo (1481-1559)
    Hérodias et la tête de saint Jean, par Solario (1460-1524)
    Le père éternel dans sa gloire, par l’Albane (1578-1660) 
    Paysage, par Annibal Carrache (1560-1609) 
    Autoportrait de Jules-Romain (1499-1546)
    Jésus Christ qui prie au Jardin des Olives, par Guido Reni (1575-1642) 
    Joseph et la femme de Putiphar, par l’Albane (1578-1660) 

    Date de création : ?

    Date d'achèvement : ?

    Catégorie iconographique : Religion, Mythologie, Allégorie

    Artiste(s) : L´Albane (1578-1660) : 1, 4, 8, 12, 13, 44, 48Bellini, Giovanni (1429-1516) : 20 Brill, Paul (1554-1626) : 16, 41 Carrache, Annibale (1560-1609) : 2, 3, 14, 34, 38, 40, 45 Carrache, Louis (1555-1619) : 31 Corneille l´aîné de Paris (1603-1664) : 25 Corrège (1489-1534) : 29, 39(à la manière de) Dominiquin (1581-1641) : 27 Garofalo (1481-1559) : 42 Giorgione (1477-1510) : 15 Mignard, Pierre (1612-1695) : 19, 22 Le Parmesan (1503-1540) : 6 Pontormo (1494-1557) : 37 Poussin, Nicolas (1594-1665) : 32 Raphaël (1483-1520) : 10, 18, 26, 28, 33 Reni, Guido (1575-1642) : 5, 7, 9, 17, 23, 35, 47 Romain, Jules (1499-1546) : 11, 46 Solario, Andrea (1460-1524) : 43 Titien (1490-1576) : 30, 36 Véronèse (1528-1588) : 24 De Vinci, Léonard (1452-1519) : 21

    Commentaire : Liste établie par Piganiol de La Force

Documentation
Sources
  • Édition : FRANCASTEL (Pierre), « Relation de la visite de Nicodème Tessin à Marly, Versailles, Clagny, Rueil et Saint-Cloud en 1687 », Revue de l’histoire de Versailles et de Seine-et-Oise, 28, 1926, p. 150-167 et p. 274-300, p. 283-284.
  • Guide : FELIBIEN DES AVAUX (Jean-François),Description sommaire de Versailles ancienne et nouvelle, A. Chrétien, Paris, 1703, p. 148-172.
  • Guide : PIGANIOL DE LA FORCE (Jean-Aymar),Nouvelle description de la France…, t. II,Description de Paris et de ses environs, des maisons royales et de l’Isle de France, Paris, T. Legras fils, 1722, p. 596-597.
  • Édition : Comptes des Bâtiments du Roi sous le règne de Louis XIV (1664-1715) [CBR], éd. J. Guiffrey, Paris, Imprimerie nationale, Collection des Documents inédits sur l’histoire de France, 1881-1901, 5 vol., t. II, 1417.
Bibliographie essentielle
  • MARIE (Alfred et Jeanne), Versailles-son histoire. Mansart à Versailles, 2 volumes, Paris, Édition Jacques Fréal, 1972, t. II, p. 385-405.
  • VERLET (Pierre),Le château de Versailles, Paris, Fayard, 1961, rééd. 1985, p. 232-235.
Auteur(s), dernière modificationConstans, Claire/Da Vinha, Mathieu - 2007/03/21